Pourquoi dit-on que l'attitude de la mère est une des causes du bégaiement ?

Question détaillée

Question posée le 28/09/2016 par Affoue

Ma fille de 3 ans commence à tituber sur ses mots et à du mal à commencer ses phrases. Elle traîne sur les premières syllabes

Signaler cette question

5 réponses d'expert

Réponse envoyée le 29/09/2016 par Maurice Gaillard Psychologue

Bonjour,
l'attitude de la mère peut être 'une des causes' du bégaiement. Mais il ne faut pas foncer tête baissée sur cette cause possible et en faire LA cause.
C'est sûr que si la mère met la pression sur l'enfant, le culpabilise, devient anxieuse, s'exprime elle-même très mal, ça ne va pas faciliter son élocution.
Une approche pluri-factorielle est nécessaire avant d'incriminer ceci ou cela.
Mais avant cela, se souvenir que l'enfant cherche ses mots, pense à voix haute, prépare, hésite, avant de construire sa phrase.
Cordialement

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 29/09/2016 par Marianne94

Bonjour,

Chaque enfant, chaque relation père-enfant, est une histoire riche d'enseignements.
Votre inquiétude porte-t-elle sur le thème de la culpabilité ou sur les difficultés de votre fille ?
Etre parent est une source constante de questionnement car on prend des décisions pour l'autre. Cela porte à culpabiliser d'autant que le parent a déjà tendance à cette attitude. Cela n'aide en rien l'enfant et cause du stress des deux côtés, ce qui est toujours toxique.
Concernant votre fille, concentrez-vous sur ce qui se passe bien et si vous le pouvez sincèrement, félicitez la de ses progrès. Oubliez votre inquiétude pendant quelques temps.
SI vous avez besoin de soutien pour vous rassurer et avoir une attitude positive envers votre fille, vous pouvez également recourir à l'hypnose.
Cordialement.

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 29/09/2016 par Cabinet médical / Tunisie

Dr Anouar Jarraya psychiatre(Enfants et Adultes) psychothérapeute Tunis
Bonjour
Je partage l'opinion de mon collègue Gaillard-la mère PEUT à son insu involontairement, contribuer à l'éclosion du bégaiement chez son enfant
C'est souvent du bégaiement émotionnel dès sa naissance le bébé reçoit des soins du maternage par sa mère(sauf très rares exceptions par un substitut à celle-ci qui prendra pour lui le rôle de maternant(e) )
le bébé apprend progressivement à parler par la communication par le langage corporel avec sa mère-
l'un des rôles essentiels du maternage est d'offrir au bébé la protection contre les vulnérants physiques (chaud, froid faim)... et psychologiques
le besoin de se sentir en sécurité( attachement dit sécure de bébé à sa mère)
Il peut arriver que ce sentiment de sécurité se développe mal, ou insuf-fisamment parfois par carence maternelle(mères malades handicapées) et à d'autres fois à l'insu de la mère (hyperprotectrice, fusionnelle) l'en-fant mal sécurisé sera craintif anxieux timoré vulnérable par excès d'émotivité surtout face à une situation nouvelle il bégayera par émotivité excessive: d'une certaine façon la mère est impliquée dans la genèse du bégaiement, sans en être la cause comme vous l'a dit mon collègue: ce bégaiement est bien corrigible psychothérapie et rééduca-tion orthophonique
Un jeune enfant qui bégaye doit être examiné par un(e) pédo psychia-tre qui lui définira un projet thérapeutique une rééducation psychomo-trice si besoin puis orthophonique en collaboration avec la mère
Habituellement l'évolution est favorable si la vie familiale est sécurisan-te
Cordialement

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 30/09/2016 par Danièle Agostini Austerlitz

Bonjour Affoue.
Je tiens à vous rassurer : une enfant de 3 ans peut tout à fait passer par une phase dans son élocution qui fait penser à du bégaiement, de façon transitoire. Il se peut qu'elle pense plus vite qu'elle ne parle, et ça se bouscule. Rien de grave à cela, il suffit que l'interlocuteur se montre calme et patient, que votre fille dispose d'un temps de parole non compté. Laissez lui du temps, attendez qu'elle ait réussi à s'exprimer.
L'enfant acquière la langue maternelle. Bien sûr donc, la maman est aux premières loges dans ces acquisitions.
Une maman patiente (et un papa aussi) permet à sa petite fille de" tituber sur ses mots", l'écoute avec intérêt, et se réjouit de ses progrès. Faites lui, faites vous confiance.
Bien cordialement.
D.A.A

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 04/10/2016 par Karami

Les "mères" sont toujours la cause de tous les maux dans la psychologie de bazar!!! C'est tellement facile, commode...Voilà l'origine de tout !!!Que n'a-t-on pas dit comme bêtise à ce propos sur l'autisme, l'anorexie etc, mais c'est toujours bien plus complexe que ça.. Ce genre de propos simplificateurs crée, culpabilité, angoisse , tire vers le bas.. Ce qui ne veut pas dire que l'interrelation mère enfant ne soit pas là, tellement présente. évidemment, dans nos vies. Je vous conseillerais surtout de ne pas manifester par de l'inquiétude, en paroles, voire en geste ou expressions de physionomie, que vous remarquez ce petit début de difficulté, parlez avec votre petite fille tout à fait tranquillement, ne la reprenez jamais, installez le calme dans vos paroles, et dans votre oreille quand vous l'écoutez ; gardez de la patience, ne la pensez pas en échec dans sa parole ; elle est encore petite, laissez venir , essayez de comprendre s'il s'est passé quelque chose de particulier lors de ce début d'apprentissage de la parole et si ça devait s'intensifier, il faudrait alors consulter.

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !

Ces pros peuvent vous aider