Rééducation auditive

Écrit par les experts Ooreka

La rééducation auditive fait partie de la prise en charge des malentendants. L'orthophonie joue un rôle important dans ce programme, en améliorant la perception sonore par le biais d'exercices et d'outils adaptés.

Rééducation auditive pour améliorer la perception sonore

La rééducation auditive s'adresse aux patients malentendants (exceptés ceux qui souffrent d'une surdité totale). Elle vise à :

  • réhabituer et optimiser la capacité à entendre la parole ;
  • développer la discrimination (fait d'isoler une source sonore parmi d'autres ou, pour un malentendant, isoler la parole de l'interlocuteur dans une ambiance bruyante).

Grâce à la rééducation auditive, on parvient progressivement à améliorer la perception sonore. Cette technique est menée par l'orthophoniste et s'accompagne généralement du suivi d'un médecin ORL et d'un audioprothésiste.

Étapes de la rééducation auditive

La rééducation auditive est intégrée dans un programme de prise en charge qui commence bien en amont :

  • Tout d'abord, on évalue les capacités auditives du patient. par le biais d'un examen audiométrique réalisé par le médecin ORL. Cette étape est essentielle. Il s'agit également de retracer l'histoire de la déficience auditive et de prendre en compte la demande du patient.
  • Les différents acteurs de la rééducation (ORL, audioprothésiste et orthophoniste) donnent ensuite des conseils de vie,en se basant sur l'examen audiométrique :
    • apprendre au patient à regarder son interlocuteur pour utiliser la lecture labiale ;
    • se placer de façon à ce que l'interlocuteur soit bien visible et qu'il se trouve sous un bon éclairage ;
    • ne pas chercher à masquer son handicap pour que l'interlocuteur fasse des efforts (bien articuler, faire de petites pauses, reformuler...).
  • L'audioprothésiste pose ensuite un appareillage auditif. C'est un élément incontournable pour permettre au patient de mieux entendre et de mieux interagir avec l'entourage. Cela signifie à la fois l'acceptation de la part du patient mais aussi un investissement financier conséquent (particulièrement important avec un appareillage stéréophonique, indispensable pour pouvoir localiser la source sonore et pour un meilleur résultat final).
  • Dernière étape : la rééducation auditive proprement dite, réservée à l'orthophoniste. Elle vise à réhabituer à l'audition de la parole (car le patient à perdu l'habitude d'entendre) et à entraîner à la discrimination.

Principes de la rééducation auditive

La rééducation auditive s'attache à refaire fonctionner les cellules ciliées de la cochlée (cellules qui transmettent les sons vers le système nerveux) restantes. De là, un influx nerveux va de nouveau parvenir aux centres cérébraux.

Avec la rééducation auditive, les cellules encore disponibles dans l'oreille du patient se redéveloppent progressivement et rétablissent des connexions. L'influx nerveux peut alors mieux parvenir aux centres corticaux et peu à peu les cellules redeviennent capables de capter certains sons aigus (ceux qui sont les plus difficilement perceptibles, même avec un appareil auditif).

Ainsi, la rééducation peut intervenir :

  • en préparation à un appareillage auditif, car celui-ci est alors
    • mieux accepté ;
    • mieux toléré ;
    • et surtout beaucoup plus vite adapté.
  • en accompagnement de l'appareillage pour l'optimiser.

Déroulement des séances de rééducation auditive

La rééducation auditive est menée par l'orthophoniste. Habituellement elle dure trois à quatre mois à raison d'une séance d'une heure trois fois par semaine (l'assiduité est indispensable et aucun congé ne doit être prévu sur cette période).

Le thérapeute fait travailler le patient sur différentes fréquences sonores en les juxtaposant progressivement.

  • Il se sert d'un appareil (audiophone) qui émet des gammes de mots restitués dans leur intégralité sonore (séances passives). Il s'agit de faire travailler l'intelligibilité.
  • Il utilise également sa voix, en sélectionnant les lettres, les syllabes et les mots qui sont les plus difficiles à percevoir pour le patient, et donc ceux qui lui posent le plus de problèmes de compréhension. Il s'agit aussi de fixer les distinctions et variations du langage, que le patient redécouvre à l'aide d'exercices orthophoniques spécifiques (séances actives).
  • Par ailleurs, on s'attache à faire travailler la perception de ces sons avec un bruit de fond, de façon à entraîner à la discrimination. Toutefois, cet entraînement peut simplement se faire avec le son de la télévision qui comprend à la fois de la parole, des bruits de fond et de la musique.
  • D'un autre côté, l'orthophoniste fait travailler les capacités d'attention et d'anticipation du langage (via le contexte), ce qui participe à une meilleure compréhension des informations.

Bon à savoir : la rééducation auditive peut aussi être réalisée à domicile par le patient lui-même s'il dispose du matériel électroacoustique nécessaire (audiophone) et s'il sait correctement s'en servir.

Résultats de la rééducation auditive

Grâce à la rééducation auditive, de nombreux patients malentendants voient leur compréhension s'améliorer. Cela se traduit dans la vie quotidienne par le fait de moins faire répéter leurs interlocuteurs.

Nécessairement, l'impact psychologique positif de cette rééducation et des résultats qu'elle donne participent à l'amélioration de l'audition et de la discrimination.

Bon à savoir : grâce à cette rééducation, certains patients voient également leurs acouphènes diminuer sensiblement.

Besoin de mutuelle pour vos soins médicaux? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !