Mutisme

Écrit par les experts Ooreka

L'orthophonie prend en charge différents troubles de la parole, dont le mutisme, par la rééducation. celui-ci prend des formes différentes, et se manifeste sous des formes variées, qui déterminent le traitement à suivre.

Définition du mutisme

Le mutisme est la suspension ou la disparition de la parole chez un enfant ou un adulte qui l'avait acquise antérieurement.

Lorsqu'il n'est pas dû à une impossibilité physique de parler, le mutisme, qu'il soit total ou électif, est considéré comme une psychopathologie. Dans ce cas, il faut également rechercher des troubles annexes physiques (troubles sphinctériens) ou comportementaux.

Le mutisme peut avoir des causes diverses :

Le mutisme peut avoir des causes diverses :
Nom Causes Conséquence
Mutisme akinétique Ce mutisme s'observe lorsque les deux lobes frontaux ont subi des lésions. Impossibilité physique de parler associée à une paralysie des quatre membres (avec incontinence sphinctérienne, persistance des mouvements oculaires et possibilité de déglutir).
Mutisme volontaire Se retrouve dans certaines maladies mentales (schizophrénie, mélancolie...). Volonté de ne pas parler.
Mutisme total Réaction à un événement traumatisant (divorce, décès d'un parent, agression...).
  • Mutisme qui dure quelques jours voire quelques semaines.
  • L'enfant recommence à parler normalement ou parfois en  chuchotant.
Mutisme électif
  • Trouble anxieux.
  • La parole accentue l'anxiété de l'enfant.
  • L'enfant n'adresse la parole qu'aux personnes de sa famille. Il ne parle  pas aux étrangers ou à l'école.
  • L'enfant refuse de parler ou parfois seulement en chuchotant et uniquement à des personnes de son entourage.

Cas particulier du mutisme électif

Symptômes

On évoque ici les symptômes du mutisme électif. Les autres formes de mutisme étant d'ordre organique, leur diagnostic n'est pas difficile à réaliser.

Il convient de préciser qu'un enfant qui présente un mutisme électif :

  • n'est pas timide. Il rougit, n'ose pas s'exprimer, mais s'il est mis en confiance, il arrive à parler, fût-ce en bégayant ;
  • est plutôt solitaire et éprouve certaines difficultés à suivre à l'école. Il ne peut participer qu'aux activités écrites.

Les principaux symptômes du mutisme électif portent sur le langage, les expressions du visage et du corps :

Les principaux sympltômes
Langage Visage Corps
  • Ne parle pas volontairement dans des situations sociales précises.
  • Ne parle pas depuis plus d'un mois.
  • N'a aucun problème physiologique ou mental.
  • Ne présente aucun autre problème de communication.
Le patient ne manifeste que très peu de sentiments :
  • visage impassible ;
  • ne pleure pas ;
  • regard fuyant.
Ne sait pas s'exprimer avec son corps.
  • mouvements raides ;
  • marche maladroite.

Bon à savoir : les enfants mutiques sont inquiets et très sensibles sur le plan affectif.

Besoin de mutuelle pour vos soins médicaux? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Un diagnostic incertain

Le mutisme électif est une pathologie qui n'est pas encore assez connue, et la diagnostiquer reste difficile. Les enfants mutiques peuvent ainsi être confondus avec les autistes ou les enfants sujets à des problèmes d'apprentissage.

L'éducateur a donc un rôle primordial. Lui seul peut signaler une absence de parole. Toutefois, faire la différence entre un enfant mutique et un autre qui présente un simple retard de parole est compliqué. C'est lorsque l'enfant fait son entrée à l'école qu'un éventuel mutisme électif est le plus facile à identifier.

Traitement du mutisme

En règle générale le traitement doit être identique à celui mené en cas de psychopathologie.

Traitement du mutisme
Type de mutisme Traitement Durée du traitement
Mutisme total Psychothérapie Durée variable en fonction de la durée du trouble et du contexte déclenchant.
Mutisme électif
  • Psychothérapie individuelle.
  • Thérapie familiale.
  • Soutien en milieu scolaire.
  • Une prise en charge en hôpital de jour de pédopsychiatrie  peut être indiquée.
Durée variable en fonction de la durée du trouble et du contexte déclenchant.

La connaissance très récente et limitée de ce trouble fait qu'aucun traitement précis n'a encore été élaboré.

Une chose est sûre, il faut diagnostiquer le mutisme le plus rapidement possible. En effet, plus le temps passe, plus l'enfant s'installe dans un silence, qui est une défense contre le stress vécu dans une situation anxiogène. Ce silence permet à l'enfant de diminuer son angoisse, il lui apporte un certain réconfort. C'est ce réconfort que l'enfant cherche en se taisant. Plus l'enfant grandit, plus il s'installe dans le silence, et plus il est difficile de remplacer ce silence par un comportement plus adapté socialement.

Besoin de mutuelle pour vos soins médicaux? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
JP
julia perez

rédactrice web spécialisée | orliance-studio

Expert

eb
elodie borrel

cabinet dietetique & nutrition

Nouvel expert

gisèle watbled

sophrologue, expert: acouphène,sommeil, parkinson | cabinet de consultation sophrovie.g.w.

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !