Lecture labiale

Écrit par les experts Ooreka

La lecture labiale permet aux malentendants et aux sourds de communiquer. En lisant sur les lèvres, ils parviennent à comprendre leurs interlocuteurs et ainsi à s'insérer dans leur environnement. Il est possible d'apprendre la lecture labiale selon plusieurs méthodes, avec ou sans l'aide d'un orthophoniste. Cela peut s'avérer utile, notamment dans le cas d'un enfant sourd.

À quoi sert la lecture labiale ?

La lecture labiale ou labio-faciale permet de comprendre ce que dit une personne en lisant sur ses lèvres et son visage.

Cette technique est employée par toutes les personnes malentendantes de naissance ou devenues sourdes à l'âge adulte, et dont l'aide auditive externe ou implantée ne suffit pas à restaurer une boucle audio-phonatoire correcte.

Lecture labiale : identifier un enfant sourd

Comment savoir si un enfant qui ne parle pas est sourd ou tout simplement en retard ? Les grandes étapes de développement du langage oral permettent au médecin et aux parents de repérer très vite des retards, des difficultés, voire une absence de parole due à une surdité.

Schéma de développement auditif chez l'enfant de moins de 5 ans

Schéma de développement auditif chez l'enfant de moins de 5 ans
âge Signes
In utero, dès le sixième mois L'embryon entend la voix de sa mère et en principe celle de son père si celui-ci parle au contact du ventre de la mère.
Entre 0 et 3 mois Le bébé réagit aux bruits : lorsqu'il entend un bruit, il écarte les deux bras symétriquement, les rejoint en arc de cercle, relève les jambes et pleure. C'est un réflexe archaïque, aussi appelé réflexe de Moro.
Vers 3 mois Il produit des sons (cris de joie...).
Entre 4 et 5 mois Il gazouille.
Entre 6 et 9 mois Il réagit à son nom, babille (baba, bébé...), imite des sons et donne un objet sur demande.
Vers 12 mois Il dit « papa » et « maman ».
Entre 18 et 20 mois Il possède un vocabulaire d'une cinquantaine de mots. Il assemble des mots.
Vers 20 mois Il comprend le « je » et fait des phrases.
Vers 5 ans Il fait des phrases élaborées.

À noter : les âges sont donnés à titre indicatif.

Autres troubles pouvant affecter l'enfant

Il est possible qu'un enfant manifeste des retards ou des difficultés auditifs, qui ne correspondent pas forcément à la surdité. D'autres pistes sont a envisager :

Autres troubles pouvant affecter l'enfant
Type de trouble Symptômes
Retard de langage Les grandes étapes du développement du langage ne sont pas respectées.
Retard de parole
  • Défaut de prononciation de certains phonèmes.
  • Difficulté à associer ou organiser les phonèmes qui forment un mot (inversion ou omission de phonèmes, confusions, simplification).
Articulation altérée Erreur permanente et systématique de prononciation (zozotement...).
Bégaiement Altération du rythme de la parole avec répétition de certaines syllabes ou phonèmes marquant l'impossibilité de produire le son suivant.
Dysphasie Atteinte sérieuse du développement du langage, possiblement imputable à une altération centrale de l'audition.

Lecture labiale : utilité de l'orthophoniste

Lorsque le diagnostic de la surdité est confirmé, l'orthophoniste intervient afin d'apprendre à l'enfant sourd un autre moyen pour entendre son interlocuteur : la lecture labiale. Cette méthode permet à la personne devenue sourde de continuer à parler.

Le rôle de l'orthophoniste est différent selon que le patient a déjà entendu ou non.

Pour l'adulte devenu sourd

Chez un adulte devenu sourd mais qui a déjà entendu ultérieurement, deux cas de figure sont possibles :

Pour l'adulte devenu sourd
Situation Condition Rôle de l'orthophonie
Adulte devenu sourd Implant ou aide auditive externe suffisants.
  • Apprentissage de la lecture labiale.
  • Faciliter la prise en charge ultérieure en cas d'aggravation prévisible de la surdité.
Adulte devenu sourd sévère ou profond Implant ou aide auditive externe insuffisants pour restaurer une boucle audio-phonatoire correcte. Mise en œuvre de tous les moyens et stratégies possibles pour permettre une meilleure compréhension et production du langage oral.

Pour l'enfant sourd

La surdité n'a pas les mêmes conséquences selon l'âge auquel elle apparaît chez l'enfant.

Pour l'enfant sourd
Période d'apparition Désignation Diagnostic Rôle de l'orthophonie
Après le début de l'acquisition du langage. Surdité post-linguale. Régression du langage. évalue le niveau du langage de l'enfant.
Avant l'acquisition du langage. Surdité pré-linguale. Difficile car l'enfant n'a jamais parlé.
  • évalue ou participe à l'envie de l'enfant de communiquer.
  • Aide l'enfant à s'adapter aux aides auditives externes.

Bon à savoir : si la surdité n'a pas été diagnostiquée avant 5 ans, il ne sera pas possible à l'enfant d'acquérir ensuite un langage oral correct.

Lecture labiale : les méthodes d'apprentissage

La lecture labiale, une pratique innée

La lecture labiale est innée. En effet, lorsque nous n'entendons plus, nous compensons instinctivement en lisant sur les lèvres de notre interlocuteur. Ainsi, lorsqu'une personne devient sourde, elle peut être capable de lire sur les lèvres.

Cependant, il est nécessaire de développer cette technique auprès d'un orthophoniste.

Méthode globale ou analytique : un choix personnel

Deux méthodes d'apprentissage sont possibles :

  • La méthode globale
 : la personne malentendante va « deviner » le sens d'un mot selon le contexte. C'est plus un entraînement à la suppléance mentale que de la lecture labiale proprement dite. Cette méthode donne des résultats rapides et convient plus aux personnes âgées qui n'ont que des contacts assez restreints.
  • La méthode analytique
 : la personne réapprend à lire sur les lèvres. Cette méthode demande plus d'efforts, mais permet :
    • de réussir à « déchiffrer » des mots même hors contexte ;
    • de prendre conscience des caractéristiques articulatoires et de reconnaître les sons prononcés.

Selon des avis de labiolecteurs :

  • la méthode analytique est plus dure, plus longue mais donne à terme de meilleurs résultats ;
  • la méthode globale est plus facile et plus rapide.

Chaque méthode a donc ses avantages et doit faire l'objet d'un choix personnel.

Important : pour garder des relations sociales, la personne sourde doit rapidement maîtriser un langage afin de pouvoir communiquer avec l'autre.

La langue parlée complétée (LPC)


Un nourrisson entendant, avant de savoir parler, entend les sons et peut les associer à une idée ; ce n'est pas le cas du sourd. La LPC permet à l'enfant sourd de visualiser les sons de la langue parlée par des gestes simples.

Ce n'est pas une langue à part entière. Elle complète et facilite la lecture labiale et permet de ne plus confondre les lettres dont la prononciation se ressemble (p et b par exemple).

Besoin de mutuelle pour vos soins médicaux? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !