Bilan orthophonique

Écrit par les experts Ooreka

Lors de la première consultation chez un orthophoniste, celui-ci dresse un bilan orthophonique de son patient, qui lui permettra ensuite de lui proposer un projet de rééducation orthophonique adapté aux troubles constatés.

Prise de contact pour un bilan orthophonique

Prise de rendez-vous

Pour obtenir rendez-vous chez un orthophoniste, il faut tout d'abord passer par le médecin traitant. En cas de troubles, de suspicion de troubles orthophoniques ou pouvant relever de l'orthophonie, celui-ci établit une ordonnance. Il vous suffit alors d'appeler l'orthophoniste pour convenir d'un rendez-vous.

Pensez à vous munir :

  • de l'ordonnance du médecin traitant ;
  • du carnet de santé de l'enfant :
  • de votre carte Vitale.

La première prise de contact entre le patient et l'orthophoniste est essentielle. Même s'il s'agit en principe d'un contact téléphonique qui ne permet pas d'en apprendre beaucoup, elle peut en effet tout de suite éveiller l'attention du praticien, qui pourra parfois immédiatement déceler un problème.

Cependant, lorsque le patient est un enfant, ce contact est souvent réalisé par un parent (si ce n'est par le médecin du patient) qui désire fixer un rendez-vous pour une première consultation.

Rencontre avec l'orthophoniste

C'est donc la rencontre entre le patient et le praticien qui permet le plus souvent à l'orthophoniste de véritablement prendre contact avec le patient et son entourage. De son côté, le patient découvre le cabinet du thérapeute, où il sera peut-être amené à revenir plusieurs fois pour une rééducation orthophonique.

Au cours de cette première rencontre, après s'être lui-même présenté, l'orthophoniste recueille un maximum d'informations sur la personne qui vient le voir (anamnèse) :

  • des renseignements administratifs ;
  • le motif de la consultation ;
  • son environnement ;
  • éventuellement sa culture, sa langue et ses habitudes de vie ;
  • ses activités et ses centres d'intérêts...

Il prend à cette occasion connaissance de la lettre du médecin demandant un bilan orthophonique (à moins que le thérapeute ne soit un phoniatre) et des éventuels examens complémentaires (médicaux et paramédicaux). Il recueille aussi des informations sur les intervenants, les aides ou les adaptations dont bénéficie le patient. Il n'est pas rare que ce soit un tiers qui expose le problème et les raisons de cette consultation.

L'orthophoniste peut également être amené à demander des documents complémentaires à apporter lors d'une visite future. Les éléments fournis permettent au thérapeute de constituer un dossier personnalisé.

À noter : un bilan orthophonique peut être réalisé dès l'âge de 3 ans.

Besoin de mutuelle pour vos soins médicaux? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Bilan orthophonique : définir le trouble

Si le motif n'est pas encore établi, l'orthophoniste pose une série de questions permettant de cerner un peu mieux le trouble. Le praticien cherche notamment à connaître (lorsque cela est possible) :

  • le parcours de soins du patient ;
  • les connaissances qu'il a (lui et/ou son entourage) de ses troubles ou ses difficultés (ce point est particulièrement important en cas d'anosognosie) ;
  • la répercussion du handicap sur sa vie et son entourage ;
  • ce qu'il ressent en termes de douleurs physique et morale ;
  • comment il gère ses problèmes ;
  • ce qu'il attend de la rééducation orthophonique.

Première phase du bilan orthophonique : l'observation

Le bilan orthophonique débute par une observation attentive, le praticien utilisant des outils d'évaluation adaptés. L'orthophoniste s'intéresse notamment :

  • au comportement du patient et de son entourage.
  • à la façon dont il communique :
    • avec le praticien ;
    • avec ses proches ;
    • avec son environnement.
  • à sa morphologie.
  • à sa motricité.
  • à son comportement cognitif au cours de ce bilan orthophonique.

Outils spécifiques du bilan orthophonique

L'orthophoniste est ensuite le plus souvent amené à se servir d'outils cliniques spécifiques.

Il emploie généralement des épreuves standardisées qui permettent d'établir et de quantifier le trouble dont souffre le patient : trouble du langage, trouble de la parole, trouble du développement, trouble du mouvement ou encore trouble auditif.

Le praticien dispose d'un matériel d'orthophonie composé de :

  • grilles d'évaluation ;
  • questionnaires ;
  • tests standardisés et exercices d'orthophonie ;
  • vidéos et enregistrements audio...

Un examen anatomique et/ou fonctionnel peut venir compléter les tests. Au cours des tests, le praticien accompagne le patient et prend des notes. Certains tests peuvent être enregistrés.

Attention : le matériel employé doit être systématiquement aseptisé.

Interprétation du bilan orthophonique

Au fur et à mesure qu'il mène les différents tests, l'orthophoniste transcrit les observations cliniques et les résultats obtenus sur des grilles d'évaluation (cela permet de coter les troubles et de les classer en fonction d'un barème). Il formule régulièrement les hypothèses auxquelles les tests le conduisent (démarche hypothético-déductive).

En fonction des premiers résultats obtenus, certains tests sont écartés et d'autres approfondis.

C'est à partir de ce faisceau d'éléments que l'orthophoniste livre son interprétation et établit un diagnostic.

Bon à savoir : le praticien tient compte de l'impact de la situation, qui provoque du stress chez le patient.

Besoin de mutuelle pour vos soins médicaux? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Compte-rendu du bilan orthophonique

Le diagnostic établi est communiqué au consultant (à son entourage) et explicité. Grâce au bilan, il est possible de mettre un nom précis sur les troubles et d'évaluer leur sévérité.

Le praticien rédige un compte-rendu du bilan orthophonique, dans lequel il retranscrit tout ce qu'il a collecté au cours de la séance (résultats aux tests, observations, résultat de l'examen fonctionnel). Toutes ces informations sont intégrées dans un dossier de soins orthophonique informatisé.

Dès lors, il peut en principe établir un premier pronostic qui devra être régulièrement ajusté au fil du temps., ainsi qu'un projet de soins, une rééducation orthophonique et un calendrier en accord avec le patient. Dans ce cadre, l'orthophoniste explique au patient et à son entourage quel va être son rôle et la façon dont il va intervenir. Il fournit également des informations d'ordre administratif : tarifs, remboursement, etc..

Important : au cours de cette dernière étape, le praticien recherche l'adhésion du patient de façon à ce qu'il soit partie prenante dans la démarche de soins qui va débuter. Une véritable « alliance thérapeutique » doit être mise en place.

Besoin de mutuelle pour vos soins médicaux? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
bruno leclerc

chiropracteur diplomé "doctor of chiropractic" usa | cabinet chiropratique bruno leclerc

Expert

BL
benjamin lety

appareillage auditif de l'adulte et de l'enfant | entendre b.lety

Expert

bruno leclerc

chiropracteur diplomé "doctor of chiropractic" usa | cabinet chiropratique bruno leclerc

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !