Aphasie transcorticale sensorielle

Sommaire

L’aphasie désigne un trouble du langage. Il en existe de nombreuses sortes, chacune avec ses caractéristiques propres. L’aphasie transcorticale sensorielle en fait partie. Comment se caractérise-t-elle, quelles sont les causes et que peut-on faire pour venir à bout de ce trouble ? On vous en dit plus dans notre article.  

 

 

Aphasie transcorticale sensorielle : qu’est-ce que c’est ?

L’aphasie transcorticale sensorielle fait partie des aphasies dites fluentes : la fluidité (nombre de mots émis par minute) du patient est bonne, elle est la même qu’une personne qui ne présente pas d’aphasie, du moins au début. Le langage comporte des paraphasies sémantiques, c’est-à-dire avec des substitutions de mots par d’autres, ayant un lien conceptuel (comme table et chaise). Aussi, la compréhension s’en retrouve aussi perturbée.

Pour mieux comprendre, rappelons que dans la famille des aphasies, on distingue classiquement les aphasies dites fluentes et non fluentes :

  • Les aphasies non fluentes se caractérisent par un langage qualitativement et quantitativement réduit : le débit de parole, mais aussi le nombre de mots moyen émis à la suite dans une phrase se réduisent, la syntaxe utilisée est simple et l’articulation est laborieuse.
  • Les aphasies fluentes, elles, se définissent par une réduction de l’aspect qualitatif du langage.

Quelles sont les causes de l’aphasie transcorticale sensorielle ?

Les différents types d’aphasie sont le résultat de lésions localisées dans des régions particulières du cerveau. Dans le cas de l’aphasie transcorticale sensorielle, il s’agit de lésions du cortex temporal postérieur, en arrière de l’aire de Wernicke. Les lésions se prolongent dans la région inféro-temporo-occipitale, située en dessous ainsi qu’un niveau du thalamus antéro-latéral.

L’aphasie transcorticale sensorielle, comme les autres types d’aphasies, peut survenir :

Aphasie transcorticale sensorielle : traitement

Il n’y a pas de médicament à prendre pour guérir d’une aphasie transcorticale sensorielle, comme c’est le cas pour les autres types d’aphasie :

  • une prise en charge par une équipe neurologique spécialisée le plus tôt possible est recommandée ;
  • le traitement repose sur une rééducation orthophonique, qui elle aussi doit être commencée le plus tôt possible ;
  • le patient lui-même se doit d’être motivé et impliqué, cela aidera sa rééducation.