Sommaire

Un cheveu sur la langue, un zozotement, est souvent mal vécu par les personnes qui en souffrent. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Quelles sont les causes et les solutions de ce trouble ? Ooreka fait le point avec vous.

Zozotement : définition

Le zozotement, que l’on appelle aussi le zézaiement, désigne un trouble de l’articulation ou sigmatisme. Il s’agit d’un trouble de la parole qui perturbe l’articulation de certains sons : plus précisément, le sons « s », « z », « ch », ne sont pas prononcés correctement.

Il existe plusieurs types de sigmatismes :

  • le sigmatisme interdental, dans lequel le bout de la langue se met entre les dents, on la voit lors de l’articulation d’un son ;
  • le sigmatisme addental, dans lequel le bout de la langue se colle derrière les dents du haut au moment où les sons sont produits.
Lire l'article Ooreka

Causes du zozotement

Pendant son développement, il est assez courant que l’enfant ait un sigmatisme interdental ou addental mais le trouble disparaît le plus souvent tout seul, vers la fin de la maternelle. S’il persiste, il est conseillé de prendre en charge l’enfant vers l’âge de 7 ans, c’est-à-dire quand les dents d’adulte ont poussé. Les adultes aussi peuvent zozoter, c’est un trouble de leur enfance qui a perduré.

Il existe plusieurs causes pour expliquer le zozotement :

  • un mauvais positionnement de la langue, causée par une respiration buccale, par le fait d’avoir sucé son pouce longtemps ou encore d’avoir gardé une tétine pendant longtemps ;
  • une anomalie organique de la langue ou du voile du palais ;
  • une mauvaise perception du son, qui fait que l’enfant n’identifie pas correctement les sons à reproduire.

Solutions en cas de zozotement

Pour venir à bout du zozotement, il faut s’adresser aux spécialistes, les orthophonistes :

  • Les séances d’orthophonie pourront aider à apprendre comment bien positionner sa langue au moment de la prononciation des sons.
  • Elles permettent aussi d’instaurer une relation d’échange entre l’enfant et l’orthophoniste, et c’est un lien important dans ce cas.
  • C’est d’abord un bilan orthophonique qui sera dressé lors de la première séance.
  • Puis le spécialiste proposera un plan d’action pour permettre la rééducation, avec des exercices spécifiques à faire avec lui et/ou à la maison.

Ces pros peuvent vous aider